L’intelligence artificielle pour soutenir les personnes en difficulté et les praticiens de la santé mentale

L’objectif du projet RELAI (Respectful and Explainable AI to Support Struggling People and Mental Health Practitioners) est de fournir aux personnes à risque, aux patients et aux praticiens des indicateurs d’état de santé mentale grâce à une analyse du comportement en ligne réalisée par des outils basés sur l’intelligence artificielle. En accordant une attention particulière au dépistage précoce des troubles de santé mentale, le projet se concentre sur l’analyse de la production textuelle sur les réseaux sociaux et des interactions sur les plateformes en ligne. Mené par une équipe multidisciplinaire réunissant des chercheuses et chercheurs en informatique, en sciences humaines et sociales et en sciences de la santé, le projet RELAI vise à créer un système basé sur l’IA respectueux et explicable, qui garantira confidentialité, transparence et fiabilité à ses utilisateurs.

Le projet est dirigé par Marie-Jean Meurs, professeure au Département d’informatique à l’UQAM (subvention CRSH Nouvelles frontières en recherche, 2019-2021). Florence Millerand y participe à titre de cochercheure aux côtés de 7 cochercheuses,  cochercheurs et 3 collaboratrices, collaborateurs.

Ce contenu a été mis à jour le 13 août 2020 à 18 h 01 min.